La santé

Le Husky sibérien n’est pas une race particulièrement fragile. Avec une espérance de vie d’environs 13 ans.

Deux choses sont à porter à votre attention dans le choix de votre futur élevage, donc de votre futur chiot. Les MHOC (maladie héréditaire oculaire canine) et à la Dysplasie de la hanche sont à surveiller, et doivent impérativement attirer votre attention lors de votre choix.

La cataracte Juvénile et la goniodysplasie : deux maladies dont la race est sévèrement atteintes. Le husky est plus rarement toucher par la dysplasie, cependant, une progression des dysplasies est constaté ses dernières années.

La Dysplasie

La dysplasie coxo-fémorale dit « dysplasie de la hanche » est due à un développement anormal de la hanche lors de la croissance.

La tête fémorale et le cotyle ne s’articulent pas correctement. La dysplasie de la hanche engendre une laxité de l’articulation de la hanche. La tête fémorale et le cotyle se déforment en s’aplatissant. De l’arthrose apparaît sur l’articulation, source de douleurs.

L’hérédité est un facteur majeur de la dysplasie. Il est nécessaire avant de faire reproduire une femelle ou un mâle, de tester le chien pour la Dysplasie de la hanche. Notre élevage test tous ses reproducteurs pour cette maladie, pour la santé des futurs chiots. Néanmoins, nous sommes conscient malgré des tests réalisés indemnes de la possibilité d’une transmissions.

Les signes qui alertent : L’intolérance à l’exercice, une démarche chaloupée, les sauts de lapin, la difficulté à se lever après un repos, une boiterie sur un postérieur, et parfois des cris de douleur sont des signes évocateurs caractéristiques

Les tares oculaires

Les maladies oculaires héréditaires ou présumées héréditaires sont malheureusement nombreuses et fréquentes chez le Husky. Atrophie rétinienne progressive, cataracte, goniodysplasie … .

Leur dépistage est recommandé par le club de race du Sibérien Husky.

Comme pour la Dysplasie de la hanche, l’hérédité est un facteur majeur dans les tares oculaires. Il est nécessaire avant de faire reproduire une femelle ou un mâle, de tester le chien pour les MHOC chez un vétérinaire agrée. Notre élevage a fait le choix de tester tous ses reproducteurs pour toutes les maladies oculaires avant des les utiliser pour la reproduction. Nos tests sont effectué par Dr Augsburger, au centre vétoOphtalmo de Bois-Guillaume (76), centre vétérinaire agrée par le Club de race. Néanmoins, nous sommes conscient malgré des tests réalisés indemnes, de la possibilité d’une transmission.


Derniers articles
En vous inscrivant vous acceptez les conditions d'utilisation.